2017-2018
News
Anaïs Giagnorio (Joueuse Féminines) : "Signer sa licence c'est s'engager pour un collectif et savoir qu'on aura du soutien dans la victoire comme dans la défaite"
< | >

Anaïs Giagnorio (Joueuse Féminines) : "Signer sa licence c'est s'engager pour un collectif et savoir qu'on aura du soutien dans la victoire comme dans la défaite"

Publié le 25 janvier 2018 par

En 2018 et une fois par mois, on vous donne la parole ! Vous pourrez ainsi retrouver une interview d’un ou d’une membre de l’US Reventin qui livrera ses sensations sur le club, sur sa saison ou encore sur sa vision du football. On commence avec Anaïs Giagnorio, défenseure de la nouvelle équipe féminine du club.

Anaïs Giagnorio (Joueuse Féminines) :  Signer sa licence c'est s'engager pour un collectif et savoir qu'on aura du soutien dans la victoire comme dans la défaite

Bonjour Anais, et tout d’abord merci d’avoir répondu à notre sollicitation pour cette première interview de l’année 2018. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, peux-tu te présenter ?

J'ai 26 ans, 27 dans quelques jours. Je suis étudiante infirmière à Annonay et je voudrais travailler en services d'urgences ou de médecine. Avant de venir jouer à Reventin j'ai joué 7 ans à Sablons, en féminines à 7 et  en district Drôme Ardèche.  J'ai ensuite fait une pause de 3 ans. Le foot à toujours fait partie de ma vie depuis mon enfance. Et me voilà donc à Reventin où je joue latéral droit ou libéro. J’ai également porté le brassard de capitaine lors des dernières rencontres.

Tu viens de nous le dire, tu as joué 7 ans à Sablons, pourtant tu as arrêté durant 3 ans. Pourquoi ce retour soudain au football, et surtout pourquoi ici à Reventin ?

Le foot je suis "née" dedans... Toute ma famille était investie dans le club de Sablons, mon père a été directeur sportif, président, entraîneur  et c'est grâce à lui que j'ai cette passion.  Je suis faite pour le sport collectif et clairement pour le ballon rond. La cohésion d'équipe, le partage, l'engouement populaire autour de ce sport... Ce sont toutes les raisons qui me font aimer le football. J'ai découvert l'USR par hasard, je suis venue voir jouer un ami en avril dernier alors que je ne connaissais le club que de nom. Il y a ensuite eu le Solida’Foot où j'ai voulu participer et aider en tant que secouriste et depuis je n’ai plus quitté le bord du terrain du Stade Jean-Louis Rivoire !

Tu as endossé le maillot violet en ce début d’année. Comment se passe ton intégration au club et que penses-tu de l’US Reventin ?

Je viens d’arriver mais je me sens déjà parfaitement intégrée. Avoir ce sentiment d'appartenance à un club, une équipe ça met en confiance. L'USR c'est pour moi un club familial et dynamique dans lequel on ne peut que s'épanouir et apprendre dans de bonnes conditions. Pour moi appartenir à l'US Reventin c'est faire partie d'une famille.  De par mon futur métier d'infirmière, j'ai des valeurs humaines importantes comme le respect et la solidarité. Ce qui est aussi important pour moi c'est de s'investir personnellement et donc être assidue et ponctuelle. Signer sa licence c'est s'engager pour un collectif et savoir qu'on aura du soutien dans la victoire comme dans la défaite.

Tu fais partie de la nouvelle équipe féminine du club créée cette année.  Si les résultats sont mitigés, votre équipe se fait remarquer par une grande envie d’apprendre et de progresser ainsi qu’une véritable joie de vivre. Vous êtes aussi très présentes pour encourager les autres équipes du club. Comment expliques-tu cet état d’esprit, et quel ressenti as-tu sur votre saison ?

C'est clair qu'on a la joie de vivre et comme dit dans un récent article (NDLR : que vous pouvez retrouver ici), on est "surtout toujours les premières pour faire la fête" !  Faut dire qu'on a de sacrées fêtardes dans l'équipe, elles se reconnaîtront, et moi la première.  On s'investit toutes à notre niveau : on est très présentes tout au long du week-end notamment pour encourager les collègues du club. Supporter les autres équipes c'est une manière de dire merci en retour notamment aux seniors qui viennent nous voir jouer le dimanche matin. Même si le début de saison est difficile notre soif d'apprendre et de progresser vient du fait qu'on est un groupe soudé et que l'on fait toutes de notre mieux pour y arriver. On est d’ailleurs encore plus soudées dans la défaite.

Notre équipe c'est un mélange hétérogène : expérimentées, débutantes, forts caractères, clowns... Notre différence c'est ce qui fait notre force !

Pour l’anecdote, lors d’un dernier match amical, on vous a même entendu chanter dans le vestiaire alors même que vous étiez battues 4-0. Comment expliquer cette joie improbable ?

En fait, on était contentes de notre performance encourageante malgré la défaite donc on s'est fait entendre. C'est pas forcément une habitude, ça dépend de notre prestation, parce que malgré nos débuts difficiles, on a aussi une fierté ! Là c’était totalement spontané. En plus c’était la reprise et le premier match de l’année.

À Reventin on le sait bien, il n’y a pas que le foot dans la vie ! En dehors du football, comment occupes-tu ta vie ? As-tu d’autres passions ?

Les études infirmière me prennent pas mal de temps mais c'est la dernière année alors après je pourrais prendre du temps pour de nouvelles activités et je ne sais pas encore lesquelles à vrai dire ! En dehors du foot, j'aime sortir et passer du temps avec mes ami(e)s et ma famille. Bon après je suis surtout une grande supportrice de l’Olympique Lyonnais !

Comme le veut la tradition des interviews reventinoises, tu as le mot de la fin. As-tu un message particulier à faire passer ?

Je voudrais dire merci à tous nos soutiens et supporters présents depuis le début de la saison, les dimanches matins à domicile et à l'extérieur.
Je veux également remercier et saluer mes coéquipières pour nos coups de gueule, nos moments de fous rires et nos soirées parfois trop arrosées.
Je pense aussi à notre deuxième partie de saison durant laquelle j'espère que nous allons défrayer la chronique. On vous donne rendez-vous en tout cas.
Tout comme l'Olympique Lyonnais, l'US Reventin est une formidable raison d'être heureux !

Anaïs Giagnorio  en bref

- 26 ans

- Défenseure centrale ou latérale

- Au club depuis 2017

- Clubs précédents : FC Serrières Sablons (2007-2012).

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter