< | >

Coupe de France : L’US Reventin tombe les armes à la main

Publié le 15 septembre 2020 par

Ce dimanche, tout était réuni pour une belle partie de football ! L’US Reventin (D1), recevait dans son antre du Stade Jean-Louis Rivoire pour la première fois de la saison, l’ES Manival, club de Régional 2 de l’agglomération grenobloise. Ce 2e tour de Coupe de France a été spectaculaire et a débouché sur une difficile victoire des visiteurs malgré le soutien du public derrière les Violets.

Coupe de France : L’US Reventin tombe les armes à la main

Sur le papier, le duel était déséquilibré. L’USR, promu en D1 d’un côté, l’ES Manival, club historique du niveau Régional 2 de l’autre, donc deux divisions d’écart. Pourtant, comme souvent avec la Coupe de France, le niveau théorique est bien différent du niveau réel. Car se sont en effet les Violets qui prenaient rapidement le jeu à leur compte !

Jeu combiné, vitesse et puissance… les protégés de David Lefèvre bousculent les visiteurs durant le premier quart d’heure. C’est très logiquement que l’USR ouvre la marque. Après un pénalty provoqué par Virgil Videmann, Kévin Dorel se charge de la sentence sans trembler (19’, 1-0).

L’USR se tire une balle dans le pied…

Peu dangereux dans les premières minutes, Manival montre les crocs par la suite. Les joueurs de St Ismier font apercevoir leurs qualités offensives sur des percées dans le dos de la défense. Et sur un ballon en profondeur que l’attaquant visiteur, souhaitant s’infiltrer dans la surface est fauché par Bruno Henriques, alors dernier défenseur. L’arbitre n’hésite pas. Carton Rouge. Même si le geste du défenseur usreventinois n’est pas méchant et sans doute maladroit, c’est logique (23’). Heureusement le coup-franc ne donnera rien.

…mais les Violets savent aussi sortir l’artillerie lourde

Déjà ardue de base, la tâche semble encore plus compliquée ! Manival se créé d’ailleurs une énorme opportunité avec une frappe à bout portant qui vient toucher le poteau (28’). Mais sur le contre express, mené par Virgil Videmann, Kévin Dorel esseulé devant la surface conserve bien et sert Andrea Cilli en retrait pour le chef-d’œuvre du jour ! Le jeune joueur (18 ans) ne se pose aucune question et envoie une mine parfaite, des 25 mètres, venant se loger dans la lucarne (29’, 2-0) !

Dans la foulée, l’USR pousse encore et surprend son monde ! Kévin Dorel est ainsi tout proche du doublé en réceptionnant un centre de Pierre Auguste d’une astucieuse talonnade, mais il n’attrape pas le cadre (33’). Malgré la chaleur, la partie reste enjouée, et Manival, assommé, ne baisse pas les bras. Les visiteurs poussent et se voient finalement récompensés en toute fin de première période. D’abord sur un pénalty, concédé par le portier usreventinois Marc Jury pour une faute pas forcément évidente (45’, 2-1). Puis sur une belle action collective qui permet aux noirs et oranges de revenir à égalité au meilleur moment (45’+2, 2-2).

Au final, Manival visera mieux

Au retour des vestiaires, l’USR savait ce qui l’attendait.  À 10 contre 11 depuis la 23’ et encore pour 45 minutes, les Violets se doivent de bien utiliser chaque cartouche. Mais Manival revenait avec des intentions !

La chaleur accablante commençait à fatiguer les organismes. Le jeu s’est surtout concentré au milieu de terrain durant la seconde période. Reventin a tout de même eu une énorme occasion dès le retour, avec Reda Bouzoula qui s’infiltre dans la surface et vient frapper… malheureusement le portier visiteur effectue une bonne parade et préserve sa cage (49’).

Et à force de pousser, c’est finalement bien Manival qui prend l’avantage, avec un ballon dans le dos de la défense. L’attaquant adverse résiste à la défense locale et vient crucifier le gardien d’une frappe croisée (77’, 2-3). La fin de partie sera difficile pour les deux équipes. Reventin fera tout pour revenir, mais Manival tient son succès. La Coupe de France s’arrête ici pour l’US Reventin !

Fin de la courte aventure, mais début d’un autre challenge pour l’USR avec le championnat de D1 qui débutera le 27 septembre avec la réception du St Martin d’Hères FC. Et avec le niveau affiché ce dimanche, les Violets donnent beaucoup d’espoir à tous leurs supporters !

Réaction de David Lefèvre, coach US Reventin : « Ce match me laisse beaucoup de regrets au niveau du scénario. On mène 2-0 et même en évoluant à 10 on aurait pu rentrer aux vestiaires à 3-0. Au lieu de ça ils reviennent à 2-2 juste avant la mi-temps. Sur la deuxième mi-temps on prend ce but en fin de match alors qu’ils n’avaient pas été dangereux jusque-là et cela nous laisse forcément des regrets. Mais on a vu qu’on pouvait rivaliser avec des équipes évoluant plus haut en termes de jeu. Félicitations aux garçons qui ont tenu à 10 pendant pratiquement 70 min. C’est de bon augure pour le début de championnat qui reste notre priorité. »

 

US Reventin 2-3 ES Manival

2e Tour Coupe de France

Stade Jean-Louis Rivoire, environ 200 spectateurs

Buts USR : Kévin Dorel (19’) et Andrea Cilli (29’)

Buts ESM : 45’, 45’+2 et 77’

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?