2017-2018
News
US Reventin 4-1 ES Beaumontéléger : Cet USR a du caractère !
< | >

US Reventin 4-1 ES Beaumontéléger : Cet USR a du caractère !

Publié le 26 septembre 2017 par

Pour la 4ème fois cette saison, le peuple reventinois était convoqué pour soutenir l’US Reventin lors du 4ème tour de Coupe de France. Opposés à l’ES Beaumontéléger, équipe drômoise évoluant en D3, les habituels violets qui étaient vêtus pour l’occasion de rouge ont attendu la prolongation pour enfin prendre le dessus sur leur coriace adversaire du jour.

US Reventin 4-1 ES Beaumontéléger : Cet USR a du caractère !

Cela fait plusieurs jours que reventinois et drômois attendaient cela, il était enfin temps de disputer ce 4ème tour de Coupe de France, qui s’annonçait très serré. Plus de 400 supporters se sont massés pour l’occasion autour du terrain chonarin dont une bonne trentaine de festifs supporters visiteurs.

Les deux équipes réunies en début de partie. L'USR a évolué en rouge, tandis que l'ESB en bleu. Le fair-play a régné autant sur le terrain qu'en tribune, toute la partie et après.

L’ES Beaumontéléger n’était pas venu en touriste et a démarré le match tambour battant. Les attaquants visiteurs sont lancés vers le but à plusieurs reprises mais Yannick Landreau, le portier reventinois est vigilant et détourne en corner par deux fois (2’ et 5 ‘). Adrien Boute répond aux drômois par une frappe aux 6 mètres sur un corner, détournée par une forêt de jambes (10’). Le premier quart d’heure est globalement très serré entre deux équipes qui se découvrent et se jaugent avant tout. Descombes, le capitaine des bleus de Beaumontéléger est très remuant dans cette première période. Bien placé à deux reprises, il ne parvient pas à cadrer ses frappes et voit le cadre s’échapper de peu (18’ et 26’).

Le match bascula après la pause fraîcheur. Tout d’abord positivement pour Reventin. Landry Buonomo s’infiltre dans la surface et s’écroule au contact d’un pied drômois. L’arbitre, bien placé, n’hésite pas et désigne le point de pénalty. Buonomo ne se fait pas prier et ouvre la marque d’un tir pleine lucarne qui bat Lamagie (1-0, 33’). Quatrième pénalty marqué sur 4 et en 4 tours de Coupe de France. Lacazette n’a qu’à bien se tenir.

L’ES Beaumontéléger a de la ressource

Si on pouvait croire que les visiteurs allaient baisser d’un ton, ce ne fut absolument pas le cas. Les bleus ne se sont pas laissés abattre et sont repartis de l’avant de suite. Logiquement, Descombes est récompensé de son effort et égalise pour son équipe. Bien servi dans l’axe, le milieu exploite un intervalle pour battre Landreau du pied droit (1-1, 37’). Buonomo répond presque immédiatement sur coup-franc mais fait briller Lamagie, le portier visiteur, auteur d’une superbe claquette (42’). Les deux équipes se quittent logiquement sur un score de parité à l’issue des 45 premières minutes.

Une seconde mi-temps stressante pour les deux camps

L’USR revient mieux dans le match en seconde période et domine les débats durant un bon quart d’heure. Néanmoins, l’ESB sait résister et ne concède que peu de réelle occasion. Ce sont même eux qui se créent une très belle opportunité avec une tentative détournée par Landreau en corner.

C’est d’ailleurs sur coup de pied arrêté que les deux équipes apportent le danger. Buonomo ne parvient pas à trouver la lucarne aux 25 mètres (63’). Mathieu Périolat est ensuite à la réception d’un coup-franc de Lucas Forest, mais sa tête lobée est hors cadre (69’). Les dix dernières minutes sont très mouvementées avec un ballon qui va d’un but à l’autre. Forest est d’abord tout proche d’envoyer son équipe au 5ème tour sur une action de génie. Le jeune milieu excentré effectue un sombrero sur son vis-à-vis et enroule une frappe, captée en deux temps par Lamagie. Réponse immédiate des bleus, encore sur coup-franc, mais Landreau intervient et détourne en corner. Enfin Morgan Ropero, bien lancé par Vacher, vient buter encore une fois sur Lamagie alors qu’on entrait dans le temps additionnel. Pas de vainqueur après 90 minutes. Pourtant il en fallait un. Place aux prolongations.

Coaching et fraîcheur : la recette du bonheur

Après 5 minutes de répit offert aux joueurs ainsi qu’aux supporters des deux camps qui n’ont cessé de donner de la voix, le jeu repart pour 30 minutes supplémentaires. Et à ce jeu-là c’est l’USR qui frappe fort et vite ! Rémy Vacher, entré en jeu quelques minutes auparavant, use de sa vivacité et vient battre Lamagie d’une subtile reprise lobée (2-1, 92’). Et les rouges ne s’arrêtent pas en si bon chemin… 5 minutes plus tard, Ropero vient fracasser la barre d’une frappe depuis la surface… et c’est le capitaine, Périolat, monté depuis sa défense, qui surgit pour inscrire le but du break ! (97’, 3-1).

L’ESB paye certainement une grande débauche d’effort et craque complètement physiquement lors des prolongations tandis que les reventinois affichent une étonnante fraîcheur. Lamagie préservera l’espoir une première fois en remportant son duel face à Ropero en seconde période (107’). Mais Ropero est du genre persévérant, et se venge sur l’action suivante. L’attaquant use de sa vitesse et de sa technique pour dépasser la défense bleue et vient finir le travail d’un plat du pied. Propre. (4-1, 109’). La messe était dite. L’US Reventin a eu beaucoup de mal, mais valide son ticket pour le 5ème tour.

L’USR égale ainsi son record historique de 2009 (défaite contre la Duchère, alors en CFA) et devient ainsi le seul petit poucet (seul club évoluant en D3 encore en lice) de la région Auvergne Rhône-Alpes pour le 5ème tour. Les reventinois attendent désormais de connaître leur adversaire (qui évoluera entre la D2 de district et le championnat de National). Tirage au sort ce mercredi 19h à Champagne au Mont d’or. Une fois n’est pas coutume, une délégation reventinoise sera présente pour représenter l’US Reventin.

L’entraîneur reventinois, David Lefèvre, nous a livré sa réaction à l’issue de la rencontre : « Comme je l'avais prédit nous sommes tombés sur un adversaire difficile à manœuvrer qui était très bien organisé et qui est venu crânement jouer sa chance. Nous avons connu une première période où nous avons senti les joueurs un peu tendus par l’enjeu. La deuxième mi-temps à été beaucoup plus maîtrisée avec des occasions et une maîtrise assez conséquente dans le jeu. Je pense que la différence s’est faite sur le plan physique. Mes joueurs étaient de mieux en mieux alors que notre adversaire commençait à fatiguer Je pense que la victoire est méritée sur l’ensemble du match. Je suis bien sûr très fier de mes joueurs qui démontrent qu’avec du travail on pourra faire de grandes choses. Nous avons vécu une superbe journée de fête comme le football peut en offrir avec beaucoup de supporters de part et d’autres et un super état d’esprit. Je suis aussi très heureux pour nos publics, bénévoles et dirigeants. On avait à cœur de leur offrir cette qualification. On va maintenant se concentrer sur le championnat qui est notre objectif numéro un et attendre le tirage sereinement. Pour ce tirage, je n’ai aucune préférence particulière comme les autres tours si ce n’est de recevoir à domicile. »

Vous pouvez également revivre la rencontre dans les conditions du direct avec notre live commenté

Découvrez-ci dessous la rencontre en images grâce aux clichés d'Odile Fourneray

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter