2017-2018
News
"Des nouvelles des Ex" avec Mathieu Veyrier (AS Monaco) : "L'US Reventin c'est mon club de coeur !"
< | >

"Des nouvelles des Ex" avec Mathieu Veyrier (AS Monaco) : "L'US Reventin c'est mon club de coeur !"

Publié le 27 mars 2018 par

Ils font briller la formation reventinoise. Il s’agit de tous les joueurs formés à l’US Reventin et qui s’exportent dans les clubs professionnels ou semi-pros. Cette année nous avons décidé de prendre des nouvelles de nos Ex. Et on commence avec Mathieu Veyrier, qui a débuté à l’USR et évolue aujourd’hui en U17 à l’AS Monaco.

 Des nouvelles des Ex  avec Mathieu Veyrier (AS Monaco) :  L'US Reventin c'est mon club de coeur !

Bonjour Mathieu, et tout d’abord merci d’avoir répondu à notre sollicitation pour cette première interview « Des nouvelles des Ex ». Pour celles et ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Mathieu Veyrier j’ai 15 ans je viens de St Maurice l’Exil et j’ai commencé le foot à l’US Reventin. Je suis gardien de but et je suis passionné de football car je suis né dans le foot avec toute ma famille donc je sais où passer mes week-end depuis mes 5 ans et même peut-être avant, et c’est toujours dans les stades !

Tu es aujourd’hui un joueur de l’AS Monaco en U17 nationaux. Ton parcours t’a fait visiter plusieurs clubs de la région… mais tu as surtout débuté chez nous, à l’US Reventin. Peux-tu nous détailler cet historique ?

J’ai commencé à jouer à l'US Reventin de U6 à U10 puis un an au Rhodia en U11 avec Remi Martinez. Ensuite, je suis allé jouer à Salaise où j’ai pu rencontrer Jacky Reynaud et Cyril Clavel avec qui je me suis entraîné pendant 4 ou 5 ans pour les spécifiques gardiens. Ensuite j’ai signé à l’AS Monaco pour 5 ans mais avec 2 saisons à faire chez moi. Je suis donc allé jouer à l'Olympique de Valence en U15 Ligue Élite avec David San José. Pendant ces 2 saisons je me suis entraîné quotidiennement à Valence 2 fois par semaine et à Salaise et Reventin pour les spécifiques gardien. Aujourd'hui je suis à Monaco avec Manuel Dos Santos comme entraîneur principal mais aussi Christophe Almeiras et Flavio Roma (ndlr : ancien gardien international italien) pour la partie Gardien de but.

Voilà 6 années que tu n’es plus un joueur de l’USR. Pourtant tu restes très proche du club, il n’est pas rare de t’apercevoir au Stade Jean-Louis Rivoire d’ailleurs. Peux-tu nous expliquer cet attachement qui persiste malgré les années qui passent ?

Tout d'abord l'US Reventin est un club très familial... Donc quand on y a joué, forcément on crée des liens. J'ai aussi mon frère, Thomas éducateur  en U10 avec mon cousin Yvan, un futur champion, qui sont encore au club. Et surtout j'ai toute la famille ! Hervé, Pascale, Nadine, Ghislaine, Audrey, Alex, Damien, Dorian, Yannick, Antoine, Remi, Antoine, Benoit, Bastien, Pierrick, Baptiste... sans oublier les basketteuses... je ne peux  pas tous les citer car sinon le site va beuguer ! Alors, dès que je peux y retourner c'est toujours avec plaisir ! L'USR c'est mon club de cœur.

Comment as-tu été recruté par l'AS Monaco et pourquoi avoir choisi ce club plutôt qu’un autre ?

Tout le monde disait que j'étais un bon joueur. Mon père m'a dit un jour : "Tu veux savoir si tu es un bon joueur alors on va t'inscrire au concours d'entrée du Pôle Espoir d'Aix en Provence" et c'est là que tout a commencé. J'ai été repéré par un recruteur de Monaco, M. Rieffa. Un grand Monsieur du foot avec M. Carnus ! Ensuite ils m'ont suivi et malgré d'autres pistes comme l'ASSE et l'OL entre autres, j'ai choisi l'AS Monaco. C'est un club très familial avec des personnes à la fois très compétentes et bienveillantes, du staff, aux responsables du centre, les encadrants,  le personnel de la cafeteria… et sachez-le c’est hyper important la cafet’ ! Quant à la philosophie de jeu, le club mise plus sur les qualités techniques et tactiques des joueurs observés. Ensuite on a le temps de travailler le reste au quotidien !

Mais l'important dans cette aventure, ce sont toutes les personnes qui m'ont aidé : j'ai cité les coachs auxquels je pourrais rajouter Patrick Besson, Anthony Grandclément et JC qui m'a accueilli avec les seniors de FC Salaise pendant 2 ans, les dirigeants de mes clubs respectifs, (Hervé, Yoann, Roberto et tout le club de l'OV) Stephane Sammut et Julien Malatrait, Fabrice Filipetto, Carl Medjani qui m'aide et me suit et bien régulièrement et bien entendu ma famille qui m'ont entraîné, promené et aidé encouragé dans toute la France pour que je puisse en arriver là aujourd'hui ! Enfin je gardais pour la fin ma famille adoptive... Marine, Ludo et César le frérot... sans eux, c'est sûr, je ne serais pas à Monaco aujourd'hui !
Tous ont leur part de réussite dans ce projet. Mais comme dirait quelqu'un que je connais bien .., c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses ! J'ai une petite anecdote à ce propos, une fois en U11 je crois, avec Reventin, j'ai pris 16 buts dans un match. C'était à Bourgoin, face à une équipe réputée pour avoir un niveau bien plus élevé, ce qui veut dire que le résultat est important mais pas essentiel ! Il faut  simplement être conscient de ses possibilités et surtout avoir la chance d'être bien accompagné.

Comment se passe le quotidien d’un jeune joueur en centre de formation ?

Le centre de formation est situé à l'intérieur du Stade Louis II. Donc on dort, on mange à la cafétéria  et on va à l’école au stade. Les entraînements sont soit au centre entraînement qui est à la Turbie soit au Cap-d’Ail juste à côté du stade. Les matchs ont lieu le week-end, soit le samedi soit le dimanche. Généralement les déplacements se font en bus sauf quand on va en Corse où on prend l’avion. La journée, on alterne entre l'école, avec une scolarité classique, et les entraînements. Le rythme est soutenu car on doit allier les cours et les exigences sportives. Les sorties libres sont autorisées de 17h à 18h30 la semaine et en journée le week-end quand on ne joue pas. Par contre on doit aller voir jouer toutes les équipes du club et on est aussi souvent ramasseurs de balles sur les matchs de Ligue 1.

Au niveau sportif, ton équipe est 2ème de son championnat en haut de tableau derrière le Toulouse FC. Quel est votre objectif pour cette fin de saison ?

Sportivement, l'objectif est de se qualifier pour les playoffs, c'est-à-dire les finales du championnat de France U17. Mais on a pris pas mal de retard et cela risque d'être compliqué de terminer premier ou dans les meilleurs seconds de toutes  les poules. Ensuite il faudra également bien figurer dans les tournois de fin de saison comme celui de Dallas à la fin du mois... Enfin, personnellement, pour ma première saison, c'est de continuer à découvrir et à progresser à chaque séance, chaque match, dès que j'en ai la possibilité !

Depuis plusieurs matchs tu enchaînes les matchs titulaires dans les buts des U17 nationaux de l’ASM. Comment envisages-tu ton avenir au-delà de cette saison ?

Tout d'abord je ne suis pas toujours titulaire mais dans le groupe Nationaux. Mais c'est vrai que j'ai enchaîné pas mal de titularisations depuis quelques matchs avec un niveau de performance différent selon les rencontres mais globalement satisfaisant. L'objectif est surtout de continuer à progresser pour être titulaire la saison prochaine en U17 Nationaux et m'entraîner si possible avec les U19. Et ensuite j’ai bien sûr cet objectif de devenir professionnel donc je vais m’en donner les moyens mais la route est encore longue.

On l’a bien compris, le foot est central dans ta vie. Mais outre le foot, comment occupes-tu ta vie ? Tu as d'autres passions?

À Monaco mes journées sont bien remplies. Du coup je n'ai pas beaucoup d'autres activités. Je vais au cinéma ou voir les matchs de Basket de la Rocca Team (ndlr : AS Monaco Basket). Lorsque je suis en vacances j’essaye d’aller à la pêche, ça me permet de me ressourcer !

Pour finir et comme le veut la tradition des interviews reventinoises, nous te laissons le mot de la fin. As-tu un message particulier à faire passer ?

Je voudrais parler de Solida'Foot ! C'est un tournoi qui me tient à cœur et j'essaie d'apporter ma contribution en récupérant des maillots pour la tombola. Solida c'est l'esprit de Reventin. Bravo à tous les bénévoles pour tout ce qu’ils font tout au long de l'année. Et je voulais aussi remercier mon bichon, Cyril Clavel (ndlr : entraîneur des gardiens à Lyon Duchère en National et intervenant à l’US Reventin) qui m’a fait beaucoup progresser !

Merci Mathieu pour ta disponibilité. Nous te souhaitons une grande réussite sur le rocher et à très bientôt au Stade Jean-Louis Rivoire !

 

Mathieu Veyrier en bref

- 15 ans

- Gardien de but

- Club actuel : AS Monaco Football Club

- Clubs précédents : US Reventin, Olympique Rhodia, FC Salaise, Olympique Valence.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.